Πέμπτη, 29 Μαρτίου 2012

Helmut Newton raconté par ses victimes

CLIQUEZ SUR LE TITRE


Le photographe Helmut Newton (1920-2004), dont la premiθre rιtrospective franηaise est prιsentιe au Grand Palais, est surtout connu pour ses photos de mode provocantes, reflets d'un monde oω l'argent et le sexe s'affichent sans complexe. Mais Helmut Newton ιtait aussi un portraitiste talentueux, fascinι par la cιlιbritι, par ceux qu'il appelait "the famous and the infamous". Il disait : "J'aime photographier les gens que j'aime, les gens que j'admire, les gens cιlθbres, et surtout les tristement cιlθbres." Nous avons demandι ΰ trois de ses modθles de raconter leur sιance de pose.

Jean-Marie Le Pen : "Le soufre ne me gκne pas"

D'origine juive, obligι de fuir l'Allemagne nazie en 1938, Helmut Newton n'a jamais cachι son peu de sympathie pour l'extrκme droite. Il a pourtant photographiι Jean-Marie Le Pen, alors prιsident du Front national, dans sa rιsidence de Saint-Cloud en 1997 pour le magazine The New Yorker. "J'ai acceptι de le rencontrer parce que je me considθre comme un tιmoin, pas comme un juge, dιclarait le photographe au Monde en 1998. Pour faire un bon portrait, il faut κtre sιducteur et j'ιtais encore plus sιducteur avec Le Pen pour obtenir la mise en scθne que je voulais." Quelques dιtails sont troublants : la position assise, le poing fermι, la main dans le collier d'un doberman, rappellent une photo d'Adolf Hitler et de son berger allemand prise en 1925 par son photographe officiel, Heinrich Hoffmann. Helmut Newton n'a jamais confirmι cette parentι. Jean-Marie Le Pen, de son cτtι, aime cette photographie :

"Helmut Newton est venu ΰ la maison, c'est lui qui m'a demandι si je pouvais poser avec les chiens. Ηa s'est fait de faηon trθs cordiale. J'ιtais flattι d'κtre pris par un grand photographe, et plus tard j'ai eu l'honneur d'avoir mon portrait dans son gros livre, Sumo. Ma foi j'aime bien cette photo. Et c'est un souvenir, car aujourd'hui mes chiens ont disparu, donc ηa me plaξt beaucoup de me revoir avec eux. Je ne trouve pas que j'ai l'air arrogant, j'ai plutτt une attitude virile. Je connaissais la rιputation sulfureuse d'Helmut Newton avant, mais vous savez, le soufre ne me gκne pas ! J'apprιcie beaucoup les photos de femmes nues qu'il a faites, j'ai un ami qui a le livre Sumo, et j'aime regarder avec lui ces merveilleuses crιatures qui depuis, comme mes chiens, ont dϋ prendre de la bouteille...

Je ne connais pas de photo d'Hitler oω il pose assis avec sa chienne Blondi... et de toute faηon des tas de gens posent avec leur chien. Il y a des gens qui voient Hitler partout, mκme sous leur lit... ΰ un certain stade il faut se faire soigner. Je sais qu'Helmut Newton ιtait loin de l'extrκme droite, mais je frιquente beaucoup de gens qui ne sont pas d'extrκme droite, je suis trθs ouvert. Je savais que c'ιtait un professionnel honnκte, pas un combattant. S'il m'avait ridiculisι, c'est lui qui aurait dϋ avoir honte, pas moi."


Cet ιlιment n'est pas supportι en version mobile, rendez-vous sur le le site complet.


Catherine Deneuve : "On ne s'abandonne plus ainsi"

Le photographe a pris l'actrice chez elle en 1976, pour le magazine Esquire.

"J'aime bien cette photo, je trouve que c'est vraiment moi, je me reconnais. Il y a ce regard et cette cigarette... j'ai beaucoup fumι ΰ une ιpoque. Ce sont mes vκtements et mes bijoux : je me souviens de ce pendentif avec un petit oeuf Fabergι. Nous ιtions chez moi... Aujourd'hui, je ne laisserais personne me prendre en photo chez moi, on ne s'abandonne plus ainsi. La pose est assez inhabituelle, ce n'est pas courant d'κtre photographiιe comme ηa, les mains dans le dιshabillι ! Mais ηa s'est fait tout naturellement avec lui, c'est ιtrange, alors qu'il y a des photographes auxquels on ne veut mκme pas montrer le poignet. Helmut Newton ne cherchait pas du tout ΰ vous charmer pour obtenir quelque chose. Il allait vite.

Il y a l'idιe de la nuditι dans cette photo, mais je ne suis pas nue, aux Oscars il y a des femmes bien moins habillιes que ηa ! Et ηa ne me gκne pas. Je connaissais l'univers de Newton, je savais vers quoi il voulait aller. Ses femmes, mκme offertes, ne le sont jamais complθtement. Elles ont une retenue.

De faηon gιnιrale, je n'aime pas tellement poser pour la photographie. Cela me coϋte, j'ai l'impression qu'on me prend quelque chose... C'est trθs diffιrent du cinιma, oω on est un personnage : en photographie, on s'expose."

Deux photographies d'Helmut Newton, "Buste aux liens" (1980) à gauche, et "David Lee Roth" (1979), exposées dans le cadre de la rétrospective au Grand Palais à Paris, le 23 mars 2012. AFP/FRANÇOIS GUILLOT/HELMUT NEWTON ESTATE

Isabelle Huppert : "Sans prιparation, au saut du lit"

Helmut Newton a photographiι Isabelle Huppert en 1976, ΰ 22 ans. L'image surprend par sa simplicitι : l'actrice ne porte aucun maquillage, ses cheveux sont lβchιs. Sur sa peau constellιe de tβches de rousseur se dessine la marque de son maillot de bain. Sous le peignoir qu'elle retient (ou dιgrafe) on devine le tιton.

"Cette photo a ιtι prise ΰ l'hτtel Carlton ΰ Cannes. C'ιtait une des premiθres fois que j'allais au festival, pour quelle raison je ne m'en souviens plus, peut-κtre pour la prιsentation d'Aloοse de Liliane de Kermadec. Ce dont je me souviens prιcisιment c'est qu'il n'y a eu aucune prιparation, pas de maquillage, pas de coiffure, rien, c'ιtait au saut du lit, j'ai juste eu le temps d'attraper un peignoir, visiblement, ΰ peine eu temps de le nouer ! Le collier s'est trouvι lΰ, et il est tellementbien lΰ, c'est tout l'art de la mise en scθne, tout semble avoir ιtι prιvu, tout arrive par hasard... Cette photo ne ressemble pas ΰ d'autres que l'on connaξt d'Helmut Newton : moins sophistiquιe, plus innocente... Il est venu seul comme un promeneur, sans assistant, ηa a tout de suite instaurι un climat d'intimitι entre nous. Comme j'ignorais ΰ l'ιpoque qui il ιtait vraiment, je ne pouvais pas m'en ιtonner. Par la suite, j'ai fait d'autres photos avec lui, pour Vogue et pour Vanity Fair, elles ιtaient plus "newtonniennes", maquillage plus appuyι, sophistication plus codιe, avec l'humour qui va avec, mais lui ιtait le mκme, charmant, brillant, avec lui on aimait prolonger le temps de la pose, un temps qu'il savait prendre, et perdre..."

Sur YouTube : la bande-annonce de la rιtrospective consacrιe ΰ Helmut Newton au Grand Palais.
LE MONDE

Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου

Αρχειοθήκη ιστολογίου